mercredi , 24 janvier 2018
Dernières nouvelles
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : basiques

Archives des mots-clés : basiques

Souscrire au flux

Les différents modes des APN

Dans cet article nous allons vous décrire les différents modes d’un boitier reflex.
Vous expliquer l’intérêt d’abandonner le mode automatique ou profit des modes semi-automatique ou manuel afin d’obtenir le résultat souhaités.
Le Mode « Tout Automatique »
Vous cadrez la photo et l’APN détermine lui même les réglages de votre appareil (sensibilité ISO, ouverture, vitesse, mode d’autofocus) selon le contexte lumineux et la scène ambiante (macro, portrait, sujet en mouvement,…) généralement vous ne pouvez pas décider de forcer ou d’interdire le flash intégré : c’est l’APN qui décide pour vous.
Avantages : l’APN estime lui-même les valeurs d’ouverture et de vitesse d’obturation selon le contexte, afin que le cliché soit le plus net possible. Pratique pour des photos à la volée et si vous n’avez pas à vous soucier de critères artistiques (profondeur de champ : bokeh ou pose plus lente).
Inconvénients : vous n’avez aucune maîtrise de votre appareil et de ses possibilités. Si la photo est ratée, vous ne saurez pas forcément pourquoi.
Variante : le mode Programme
Le mode Programme («P») est un mode semi automatique où l’appareil vous laisse la main sur certaines fonctionnalités (flash, boutons macro et portrait, et couple ouverture/vitesse), tout en gérant le reste. On conserve alors une certaine liberté (si je veux interdire le flash, c’est moi qui le décide), tout en conservant les avantages du mode tout automatique.
Pour aller un peu plus loin : les Modes « Scène »
Les modes « scène » : permettent d’avoir des réglages automatiques mieux adaptés au contexte de la scène. Ces différents modes sont généralement accésible directement sur la molette de modes (pictogrammes : visage, athlète, montagne …) ou parfois via le mode « SCN » de la molette puis un choix dans un sous-menu. Selon l’appareil, le nombre et la nature de ces scènes varient : les plus fréquentes sont « portrait » (tête), « sport » (athlète), « macro » (fleur), « paysage » (montagne), « portrait nocturne » (tête avec l’étoile), « paysage nocturne » ….
Chaque mode Scène est adapté à une situation bien particulière :
  • Le mode « Portrait » (tête), va régler l’APN afin d’obtenir une ouverture la plus grande possible (pour que le sujet se détache de l’arrière-plan), et modifiera les couleurs afin d’adoucir les teintes de la peau.
  • Le mode « Portrait de nuit » (tête avec l’étoile) va déterminer très précisément l’intensité du flash et la vitesse d’obturation afin d’éclairer suffisamment la scène sans que les effets néfastes du flash se fassent sentir (sujet surexposé, ombres trop marquées,…)
  • Le mode « Macro » (fleur) est parfait pour tous les sujets à moins d’un mètre : la distance de mise au point de l’objectif est volontairement ramenée au minimum pour que les sujets très proches soient nets
  • Le mode « Paysage » (montagne) convient très bien pour un sujet éloigné ou un groupe de personnes car il règle l’ouverture sur une valeur moyenne ou haute (f/8 ou f/11) si la luminosité le permet
  • Le mode « Sport » (athlète) pour vos photos d’action, ce mode préfèrera une vitesse rapide afin de figer les mouvements et donner du dynamisme à vos sujets
Avantages : les réglages correspondent mieux à la scène ambiante que le mode « tout automatique ».
Inconvénients : à chaque mode scène correspond une fonction et des réglages spécifiques, il faut donc parfois jongler entre plusieurs modes si vous variez les types de photos.
Pour les amateurs éclairés : les Modes de priorité
Les Modes « Semi-automatique »
L’ouverture et la vitesse sont deux fondamentaux à pratiquer si vous souhaitez réaliser des photos créatives qui sortent de l’ordinaire. Les modes de priorité sont présents sur tous les reflex et les bridges, il s’agit de la Priorité Ouverture (A ou Av) et la Priorité à la Vitesse (S ou Tv).
La vitesse d’obturation (ou temps de pose) désigne la durée pendant laquelle l’obturateur de l’appareil photo laisse passer la lumière. Elle s’exprime en fractions de secondes, ou en secondes. Plus la vitesse est élevée (moins de risque de bougé et fige le mouvement), plus vous aurez de chances que vos images soient nettes, mais plus le capteur nécessite de lumière pour obtenir une bonne exposition.
L’ouverture est une notion un peu plus complexe mais tout aussi essentielle. Elle correspond au diamètre occupé par le diaphragme, un ensemble de lamelles formant un éventail situé dans l’objectif. Plus ce diamètre est grand, plus la quantité de lumière admise par le capteur est élevée. Le diaphragme est également le régulateur de la netteté du cliché et de la profondeur de champ.
Les valeurs couramment admises pour représenter l’ouverture sont les suivantes : f/1,4 – f/2 – f/2,8 – f/4 – f5,6 – f/8 – f/11 – f/16 – f/22.
Augmenter l’un (Ouverture ou Vitesse) signifie augmenter l’autre pour obtenir la même exposition au final. Si vous fixez la vitesse d’obturation, alors l’appareil calculera l’ouverture correspondante. Retenez que plus les deux mécanismes sont liés : plus l’ouverture est grande, plus la vitesse sera rapide pour obtenir la même exposition. Et inversement.
Le mode A ou Av (Aperture / Ouverture)
Ce mode privilégie l’ouverture de votre diaphragme que vous réglez selon vos désirs et l’apn règle la vitesse en conséquence.
Pratique pour gérer la profondeur de champ que vous souhaitez, la qualité de flou du premier et/ou de l’arrière-plan.
Le mode S ou Tv  (Speed / Vitesse)
Ce mode va quant à lui privilégier la vitesse d’obturation que vous modifier suivant votre composition et l’apn va adapter l’ouverture du diaphragme en conséquence. Plutôt pour réaliser des clichés d’action, des “filés” de cours d’eau, etc…
Le Mode Pose B : Signalée simplement par un « B » sur la molette de sélection, cette fonction agit sur l’obturateur. Elle ouvre l’obturateur quand vous appuyez dessus et ne le ferme que lorsque vous lâchez le bouton. Très utile pour les photos de nuit.
Avantages : vous maîtrisez les aspects essentiels de vos clichés (profondeur de champ, flou, vitesse) tout en laissant l’appareil jauger de la bonne exposition finale.
Inconvénients : assez peu nombreux car dès qu’on goûte un certain temps à ces modes, on prend vraiment conscience des possibilités créatives qu’ils offrent.
Le Mode Manuel complet
Le mode Tout Manuel ( »M ») permet de maîtriser tous les paramètres de votre prise de vue, y compris l’exposition et obtenir exactement ce que vous souhaitez. C’est vous qui déterminez l’ensemble des paramètres, l’APN vous indique en déclenchant à mi-course si la photo est correctement exposé via le posemètre dans l’écran de visé. C’est également dans ce mode que les pauses longues sont disponibles.
Avantages : c’est le mode « créatif » par excellence. C’est vous qui décidez de tout.
Inconvénients : vous devez jouer sur plusieurs réglages à la fois : ouverture/vitesse, mais aussi exposition, sinon votre photo finale risque d’être sous- ou sur-exposée. Pas toujours pratique pour les photos rapides à la volée.
mode-apn
Aunomdelarose

Bookmaker bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium templates by www.bigtheme.net free download.

Online bookmaker Romenia betwin365.webs.com

Revenir en haut de la page